Adopter un chien : 10 conseils à suivre

Découvrez la liste des 10 conseils à suivre avant d'adopter un chien

Adopter un chien est une excellente façon de choisir votre nouvel animal de compagnie et cela démontre de plus une véritable amitié envers les animaux. Contrairement à ce que certains pensent, un chien de refuge peut facilement devenir votre animal de compagnie. Mais en premier lieu, il est important pour vous de décider quels traits vous recherchez chez votre futur chien. Dans cet article, je vais donc vous donner 10 conseils importants à appliquer en adoptant votre chien.

1. L’âge de votre chien

La plupart des chiens disponibles à l’adoption dans un refuge animalier sont des chiens adultes. Je vous passerais des informations à leur propos puisqu’ils sont plus faciles à adopter qu’un chiot ; et il y a un grand nombre d’entre eux qui séjournent dans des refuges et qui ont besoin de trouver un nouveau foyer.

2. Mâle ou femelle

Si le chien va vivre à l’intérieur de votre maison, il est préférable d’en choisir un  qui est déjà dressé. C’est l’un des avantages que vous n’auriez pas en achetant un chiot dans une animalerie. En ce qui concerne leur intelligence, leur aptitude au dressage et leur convivialité, sachez que mâles et femelles sont pratiquement identiques. La seule différence tient à ce que les mâles ont tendance à être plus territoriaux. Ils marquent et défendent leur territoire, sauf s’ils ont été stérilisés, ce qui règle ce problème de marquage de territoire.

3. La taille et le pelage de votre chien

Les chiens de moyenne et grande taille ne manquent pas dans les refuges. En ce qui concerne le pelage, sachez que les races de chiens à poils longs perdent non seulement considérablement de poils mais qu’ils ont également chaud l’été. De plus, ils peuvent dissimuler des parasites et même des infections sous leurs poids. Les Collies et les Huskies possèdent quant à eux un double pelage pour se protéger du froid, ce qui les expose d’autant plus aux chaleurs de l’été.

4. La race de votre chien

Je vous suggère de ne pas trop vous concentrer sur une race en particulier. Faites plutôt le choix d’un chien selon des traits de caractère qui correspondent à votre style de vie. Le personnel des refuges animaliers devrait être en mesure de vous assister à déterminer quelles races de chien vous conviendraient le mieux.

De manière générale, il y a trois aspects importants à considérer lors de l’adoption d’un chien. C’est à vous de voir lequel est le plus important à vos yeux :

  • Les caractéristiques physiques : le poids, les besoins alimentaires, l’aptitude physique, la santé et le pelage.
  • Le tempérament : les réactions émotionnelles – qu’est-ce qui l’effraie ou le rend heureux ?
  • Le comportement et l’éducation : quelles sont les habitudes du chien ; quels ordres a-t-il appris ?

5. 10 questions à vous poser avant d’adopter un chien

Voici quelques questions à vous poser afin de trouver le type de chien qui vous convient le mieux. Répondez-y avant même de visiter un refuge :

  • Voulez-vous un chien qui est bouillonnant d’énergie ?
  • Voulez-vous un chien qui est capable de jouer avec d’autres chiens ?
  • Voulez-vous un chien qui se contente de dormir durant la journée ?
  • Voulez-vous un chien que vous puissiez emmener faire du footing ?
  • Voulez-vous un chien qui n’aboie pas trop ?
  • Voulez-vous un chien qui sait déjà obéir à des ordres ?
  • Voulez-vous un chien adapté à la vie de famille ?
  • Voulez-vous un chien qui demande beaucoup d’attention ?
  • Voulez-vous un chien curieux et malicieux ?
  • Voulez-vous un chien qui est sympathique avec les étrangers, ou bien un chien qui adopte un comportement protecteur envers vous ?

Encore une fois, le personnel présent au refuge pourra vous aiguiller, à condition bien sûr que vous posiez les bonnes questions. N’hésitez pas à noter vos critères de choix : cela vous fera gagner du temps sur place et vous facilitera la tâche.

6. Le caractère de votre futur chien : dominant ou docile

Je vous recommande de ne pas choisir un chien qui est très dominant, ni un chien qui a un caractère trop docile. Un chien dominant peut parfois défier l’autorité et nécessite un dressage plus rigoureux. Un chien au caractère trop docile peut lui être trop sensible, surtout si vous avez vous-même tendance à être assez bruyant et expansif. Mais vous seul savez le genre de personne que vous êtes ! Enfin, sachez que les chiens très dociles ne sont pas susceptibles d’adopter un comportement très protecteur envers vous ni en ce qui concerne la garde de votre maison.

7. Les grandes « catégories » de chiens

Les chiens sont des créatures extrêmement intéressantes. Ceci est en partie dû à leurs grandes variété de caractères. Faisons un petit tour des différents types de chiens :

  • Les chiens sportifs ont été sélectionnés pour différents types de jeux (rapporter, trouver la balle) et ils sont généralement doués pour le dressage.
  • Les chiens de chasse courants sont dotés d’une subtilité d’odorat et ne peuvent s’empêcher de renifler les odeurs et de se faufiler jusqu’aux endroits où l’odeur les mène.
  • Les chiens chassant à la vue sont grands de taille et sont rapides à détecter la présence d’une proie. Ils ont généralement un tempérament plutôt calme.
  • Les chiens de travail étaient principalement utilisés comme chiens de garde et ils savent bien remplir les fonctions pour lesquelles vous les dresserez. Ils sont connus pour leur intelligence et leur tempérament courageux.
  • Les chiens de berger ont la même éthique de travail et sont bouillonnants d’énergie. Vous avez probablement vu des chiens qui adorent les courses-poursuite – observez-les mieux en pleine œuvre, s’ils ont un troupeau de moutons à conduire et protéger !
  • Les Terriers sont de petits chiens qui adoptent une attitude dynamique et qui possèdent des poils courts ou durs. Ils ont été dressés et sélectionnés essentiellement pour faire la chasse aux animaux vivant dans les terriers et tanières.
  • Les chiens miniatures sont les chiens les plus petits de taille. Ils se tiendront facilement sur vos genoux et feront de bons compagnons. Ils ont assez d’énergie et sont intelligents pour des chiens de leurs tailles.

8. La condition médicale de votre chien

Ces distinctions devraient vous aider à vous faire une idée générale du type de chien qui vous convient. Demandez au personnel, combien de temps a passé votre chien favori dans le refuge et combien d’heures a-t-il eu en contact avec des humains. Si le personnel a évalué le tempérament du chien, c’est tant mieux. Avant d’adopter, assurez-vous aussi que le refuge ait au moins entrepris des contrôles médicaux essentiels :

  • Le chien a-t-il été déparasité ?
  • Est-ce qu’il y a subi des analyses de sang pour déterminer s’il ne souffre pas de la dilofilariose ?
  • Est-ce que les oreilles et la peau ont été analysées pour déterminer la présence de parasites et d’acariens ?

Certains refuges offrent un programme de stérilisation/castration, mais pas tous. Enfin, sachez que le refuge peut décider ne pas accorder la tutelle d’un chien à un nouveau propriétaire dont la maison ne répond pas à des critères stricts. D’habitude, ils ont de très bonnes raisons à cela. Attendez-vous donc à ce que l’on vous pose également une série de questions.

9. Quelques détails supplémentaires à prendre en compte

Avoir un bon timing est décisif dans votre processus d’adoption. Ne procédez pas à une adoption avant ou pendant la période des fêtes ou des vacances. Ne procédez pas à une adoption en début d’année scolaire ou au cours d’une période stressante pour vous ou votre ménage, tel qu’un divorce. Il faut que vous soyez heureux pour espérer avoir un chien heureux également.

Au moment de ramener votre nouveau chien chez vous, assurez-vous d’avoir à votre disposition la liste des éléments suivants : un panier, une laisse, un collier de dressage, un collier pour la promenade, une gamelle, de la nourriture, un peigne et une brosse pour chien, un coussin pour chien, une « pelle ramasse-crottes » et des jouets.

10. Préparez-vous à compléter son éducation

Adopter un chien adulte présente, comme nous l’avons vu, certains avantages tels qu’une éducation déjà partiellement faite. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il est complètement dressé et, surtout, que vous ne pouvez pas aller plus loin dans son dressage. Lui apprendre les ordres de base peut être un excellent moyen de commencer une nouvelle relation.

Dresser votre chien est amusant, et surtout, cela crée des liens très forts avec votre nouveau compagnon. Vous passerez du temps ensemble à apprendre et votre chien appréciera à la fois d’être avec vous et de recevoir vos félicitations quand il progresse. Pour bien débuter l’éducation canine de votre chien, je vous conseille de lire les 7 leçons pour bien dresser son chien.

Enfin, et pour conclure, n’oubliez pas que cela prendra du temps à votre nouveau chien pour s’adapter à son nouveau foyer, de même que cela demandera quelques efforts et un peu de patience. Une fois que toutes les conditions seront réunies, profitez des moments que vous allez passer avec votre nouvel ami !

4 Comments

  • François

    Reply Reply 10 juin 2014

    Chouette article sur le sujet, je me suis aussi pas mal renseigné du choix d’un chien en fonction de sa futur occupuation première (loisirs, agrément, chasse…)

    Quoi qu’il en soit, aussi simple que celà puisse paraître, l’idéal est quand même de prendre un animal pour l’aimer et partager sa vie avec…

    a+, F.

    [Reply]

Leave A Response

* Denotes Required Field