Que faire avec un chien agressif ?

Que faire avec un chien agressif ?

Aucun chien ne naît agressif. Certes, la race peut entrer en compte au cours du développement, mais le dressage du chien reste LE facteur déterminant.

Voici quelques résultats d’études pour le moins intéressants :

  • Dans 9 cas sur 10, les victimes de morsures connaissent bien le chien, c’est souvent leur propre animal
  • Ces victimes sont dans 60% des cas des personnes plus faibles ou imprudentes : personnes âgées, enfants
  • Les blessures infligées par des morsures de chien sur des enfants se traduisent dans 40% des cas par des pertes de tissu facial (lèvres, joues)
  • Enfin, ne pas vous fiez pas aux apparences : les petits chiens, sont responsables de plus de blessures que les gros

Que nous apprennent ces faits ? Que nos animaux raisonnent plus qu’on ne peut le croire. Un chien est agressif en connaissance de cause et croit toujours avoir une bonne raison de l’être. C’est à vous, son maître, de corriger le tir en partant de la source.

Causes et signes avant-coureurs chez le chien agressif

Votre chiot est agressif ? Ce n'est pas bon signe

Le facteur principal du syndrome « chien agressif », c’est le dressage qu’il a reçu.

Cette idée centrale est formée de deux axes principaux qui déterminent le degré d’agressivité : la place qu’on lui attribue (ou qu’il s’attribue par défaut) au sein de votre foyer et son rapport hiérarchique à son maître.

Enfin, certains chiens peuvent se révéler agressifs envers leurs congénères s’ils se sentent au danger, indépendamment du dressage qu’ils ont reçu.

Un chien agressif envers son maître manifestera des signes avant coureurs qui doivent vous mettre, si on peut dire, la puce à l’oreille dès les premiers mois.

La tendance d’un chiot à mordre ou mordiller ses propriétaires, à s’approprier rapidement un territoire qui n’est pas le sien, à se croire tout permis chez vous ou à grogner intempestivement sont donc tout sauf « mignons ».

Dans le cas de la peur, le dressage entre moins en compte et c’est véritablement le tempérament du chien qui ressort : est-il combattif ou peureux de nature ? S’il est combattif, nous verrons comment régler la situation, mais le point essentiel à retenir est qu’un chien aura peur de plus fort que lui, donc de plus gros que lui. Craignez-donc peu l’attitude de votre chien face aux petits, et craignez -la face aux gros.

Si vous pensez avoir affaire à un chiot agressif, sachez prendre le problème à bras dès maintenant !

Les manifestations de cette agressivité à l’âge adulte

Quand votre petit chien sera devenu un grand, ces mauvaises habitudes négligées se manifesteront de façons bien plus prononcées et ennuyeuses.

S’il ne vous considère pas comme le maître de la maison, comme le leader de famille, le chef de meute au sein de votre foyer, alors il peut très bien s’approprier tous les droits.

Il commencera par vous empêcher d’approcher sa gamelle en grognant, puis cela s’étendra à tous ses jouets et parfois même à VOS affaires. En d’autres termes, il se fait maître du territoire.

Ensuite viendront les réclamations de nourriture lors des repas, accompagnées d’aboiement si vous ne partagez pas. Les aboiements se feront également ressentir si vous ne jouez pas quand il le réclame, si vous n’êtes pas à sa disposition.

Le chien agressif, s'il n'est pas contenu dans sa trajectoire, en viendra à mordre

La dernière étape est la morsure. A ce stade, le chien agressif envers son maître a pris les pleins pouvoirs. Il adoptera le comportement type du chien agressif avec les gens de votre entourage ou non et avec les autres animaux. Lors des balades, il est impératif de tenir un chien agressif en laisse, mais cela ne suffit pas toujours. Votre animal pourra se montrer dangereux pour les autres chiens et leurs maîtres.

Prévenir et corriger : le dressage au cœur du processus

Vous l’aurez compris, il s’agit essentiellement de rééduquer votre chien. Que ce soit préventif ou que le mal soit déjà fait, les démarches à suivre sont exactement les mêmes (vous aurez juste plus de mal avec un chien qui a déjà pris de mauvaises habitudes).

Premièrement, apprenez-lui qui est le maître. Le chien est un animal apprivoisé et il est absolument nécessaire pour son bon développement de sentir une autorité supérieure. Ce que vous lui apprenez ira à l’encontre de son instinct : il doit bien comprendre qu’il ne vit pas dans la nature mais bien sous la protection d’un maître.

N’ayez aucune honte à le dominer, c’est impératif : vous êtes le chef d’une meute dont il est membre, il vous respecte, vous admire et vous sert en retour de votre hospitalité.

Comment prendre cette place de chef, de mâle (ou femelle) Alpha ? Il faut être strict. Vous décidez quand jouer, pas ses aboiements et autres caprices. Le chien mange après vous, pas avant, pas pendant, c’est le respect de la hiérarchie. Il ne dort pas non plus sur votre lit. Enfin, il ne s’approprie pas de lui-même des objets, c’est vous qui les lui donnez.

Apprenez à dressage votre chien s'il montre des tendances agressives

Attention ! Un bon maître est respecté, pas craint. Le respect est une marque de reconnaissance, d’admiration et de loyauté.

La crainte quant à elle n’est que pure soumission forcée et s’accompagnera de frustrations et de représailles de la part du malheureux animal.

Il est donc absolument contre productif de frapper votre chien. Celui-ci doit comprendre qui est le maître mais pas n’importe comment, s’il baigne dans l’agressivité, il n’est pas étonnant que votre chien soit plein de haine et de férocité.

Pour mettre en place cette (ré)éducation, vous aurez besoin d’instruments.

La laisse est un basique pour toute balade où vous êtes susceptibles de croiser du monde. Cependant, le harnais est plus recommandable : pour la même efficacité, il permet un meilleur maintien de l’ensemble du corps et évite au chien de s’étrangler tout seul.

Pour les cas les plus musclés, une muselière est de mise. Un chien agressif avec les gens ne peut décemment pas être laissé en mesure de nuire. N’étant pas une solution à long terme, elle permet tout de même d’assurer la sécurité durant la phase d’apprentissage.

Lors de ces sorties, il n’est pas rare de rencontrer un chien agressif en laisse ou non. Quelle attitude adopter ? Gardez votre chien bien collé à vous, il se saura ainsi sous protection et ne se sentira pas menacé. Accélérez le pas et distrayez votre chien. S’il s’est tenu sage et que cela lui a demandé un effort important, vous pouvez le récompenser.

En conclusion

Pour résumer, l’agressivité de votre chien ne se régulera que par un moyen, prendre la place qui vous revient de droit, celle du chef de meute.

Cela aura un double effet positif : votre chien aura moins de responsabilités à porter, se sentira plus apaisé, et il comprendra qu’il n’est pas roi et qu’il doit respecter les codes de vie en communauté.

Enfin, bien qu’il ne soit jamais trop tard, prenez-vous y le plus tôt possible pour lui inculquer le meilleur dressage possible et le rendre doux comme un agneau. Pour commencer dès maintenant, suivez mon programme des 7 leçons pour bien dresser son chien.

2 Comments

Leave A Response

* Denotes Required Field