Les 5 sens du chien, une autre perception du monde

Un oeil de chien vu de près

Les chiens perçoivent-ils le monde différemment de nous ? Oui… et non. Les chiens ont les mêmes sens que nous : la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût. Mais le niveau de développement de leurs sens est différent – un détail qui a de l’importance pour comprendre le comportement de votre chien.

La vue

Comment voit un chien ? On a longtemps pensé que les chiens voyaient en noir et blanc, mais des études ont prouvé que ce n’était pas vrai. En plus du noir et du blanc, les chiens perçoivent certaines couleurs, du bleu et vert au gris et crème. Bien moins que nous : on estime qu’un humain peut distinguer entre 7 et 10 millions de couleurs différentes !

Par contre, les chiens sont nettement plus efficaces pour détecter le mouvement, c’est pour cela qu’ils verront un chat perché dans un arbre à une distance nettement plus grande que vous !

Leur vision nocturne est aussi meilleure que la nôtre. Les chiens ont dans l’œil une « couche » réfléchissante que nous ne possédons pas, le tapetum lucidum, qui envoie encore plus de lumière sur les cellules réceptrice de l’œil. Cela explique leur meilleure vision nocturne, mais aussi la façon dont leurs yeux brillent dans le noir.

L’ouïe

Un chien peut entendre à une distance quatre fois plus grande qu’un humain – ce qui veut dire que si vous entendez quelque chose à 100 mètres de vous, votre chien pouvait quand c’était à 400 mètres de lui. Quand votre chien aboie à tue-tête au milieu de la nuit, ne partez pas du principe qu’il se sent seul et qu’il veut juste de la compagnie. Il entend peut-être quelque chose qui le perturbe et que vous n’entendez pas, comme un voleur s’introduisant par la fenêtre de la cave.

Leurs oreilles sont même conçues pour mieux capter les sons : 15 muscles différents bougent chaque oreille dans toutes les directions, et l’une peut bouger indépendamment de l’autre pour absorber encore plus d’informations !

Le toucher

Les chiens ont un sens du toucher bien développé en dessous de toute cette fourrure, même s’il est moins élaboré que celui des humains. Les chiots naissent avec des récepteurs au toucher sur le visage qui leur permettent de trouver leur mère avant de pouvoir ouvrir les yeux.

Mais ils peuvent sentir le toucher sur l’ensemble de leur corps, comme les humains. Le contact est aussi une source de confort, ce qui explique qu’ils peuvent décider de se coller à vous même par une chaude journée d’été !

L’odorat

Nous sommes à mille lieues des capacités du chien à sentir les odeurs : on estime que l’odorat d’un chien est 100 000 fois supérieur à celui d’un humain. Les scientifiques pensent que les hommes possèdent environ 40 millions de récepteurs olfactifs, contre 2 milliards pour les chiens ! C’est l’une des raisons de l’excellence des chiens pour suivre une odeur malgré les distractions, par exemple à travers une route fréquentée ou une forêt dense.

Les chiens utilisent aussi leur odorat pour communiquer. Quand un chien fait le tour du parc le nez collé au sol, reniflant tout ce qui l’entoure, il est en fait en train de décrypter qui est passé par là avant lui : chiens, chats, humains, écureuils, n’importe qui ou quoi ayant laissé une trace. C’est pour ça que votre chien peut vous ignorer lorsque vous arrivez juste au parc, il essaie de savoir si un chien qu’il connaît est passé par là.

Le goût

Comme chez les humains, le sens du goût est lié à celui de l’odorat. La grande différence, c’est qu’un être humain ne mangera pas quelque chose qui ne sent pas bon, alors que pour un chien, plus ça sent, plus il voudra le manger. Les chiens privilégient l’odorat sur le goût, ils mangent d’abord et posent les questions après. Ils gobent régulièrement quelque chose sans prendre le temps de mâcher, encore moins de goûter.

C’est pour ça que votre chien pense que c’est l’heure de recevoir une friandise quand vous nettoyez votre réfrigérateur !

Les sens du chien et son comportement

La prochaine fois que votre chien se comporte de façon étrange, que ce soit des aboiements sans raison ou en vous ignorant au parc, ne concluez pas qu’il essaye de vous provoquer : il répond simplement à son environnement en fonction de ses perceptions, différentes des vôtres. Prenez le temps d’observer son environnement pour comprendre ce qui a pu provoquer son comportement avant de vous énerver. Votre chien pourrait bien essayer de vous dire quelque chose !

1 Comment

Leave A Response

* Denotes Required Field