Comment choisir un harnais pour chien ?

Choisir un harnais pour chien

Dans le cadre d’une approche positive du dressage canin, il est essentiel de choisir les meilleurs instruments possibles, apportant confort aussi bien au maître qu’à l’animal.

La laisse associée à un collier a quelques vilains défauts. Elle peut étrangler un chien qui a tendance à tirer, le faire tousser, et provoquer chez lui de légères malformations ou déséquilibres au niveau du dos, du cou, de la nuque et de la trachée.

Le harnais pour chien en revanche, maintient l’ensemble du corps de l’animal de façon homogène pour un bien être optimal.

Mais comment bien choisir son harnais ?

Les différents types de harnais pour chien

  • Le harnais standard ou de promenade est le type le plus courant et permet à votre chien de vous accompagner dans toutes les activités du quotidien. La sangle au niveau du poitrail est ajustable. Privilégiez les modèles où les attaches métalliques sont situées majoritairement sur le haut du dos. Le poil, plus dense sur cette partie, atténuera les frottements et évitera ainsi les risques de blessures ou d’irritations d’usage sur les flancs du chien. Enfin, n’hésitez pas à choisir un harnais dont les sangles sont doublées au polyester pour encore plus de confort.
  • Le harnais flyball, dédié à l’origine au sport du même nom, peut être étendu à l’ensemble des sports canins. Ce harnais souple et solide s’adapte parfaitement aux mouvements amples et rapides. Il est notamment idéal pour un chien qui court à côté de son maître, lui-même à pied ou à vélo. Ce modèle est par ailleurs souvent équipé d’une poignée, très pratique et pas toujours présente sur les autres types de harnais.
  • Le harnais baudrier permet au maître d’aider son chien à se déplacer plus facilement. Il est généralement utilisé pour alléger l’effort des chiens blessés ou handicapés, pour les longues marches épuisantes, ou pour les chiens qui ont tendance à trainer la patte et n’avancent pas. Dans ce dernier cas, si un harnais classique va souvent remonter et gêner l’animal, le baudrier lui restera bien en place.
  • Le harnais anti pulling, au contraire, est destiné aux chiens qui tirent sans cesse. La force de traction exercée par le chien n’est plus dirigée vers l’avant mais vers le haut. Ainsi, si votre chien tire trop, ses pattes se soulèvent légèrement ce qui l’empêche d’avancer. Ce système qui ne lui fera aucun mal permettra aux chiens même les plus têtus de reprendre de bonnes habitudes. Ce harnais demandera aussi beaucoup moins d’efforts au maître : fini les tendinites !
  • Les harnais husky, pulling et de motivation enfin, sont plus spécifiques au dressage et à la musculation canine. Ils permettent au chien de tirer des charges aux sol en répartissant leur poids sur l’ensemble de son corps.

Bien choisir la taille du harnais

Choisir la bonne matière, le bon type de harnais en fonction de l’activité que vous avez avec votre chien, c’est essentiel. Cependant, même le meilleur modèle sera inefficace si la taille n’est pas appropriée. Comment choisir celle-ci ?

La mesure essentielle est celle du tour de poitrail, à prendre juste derrière les pattes avant de l’animal. Si la taille des harnais est donnée en centimètres, choisissez-en un de la taille du tour de poitrail + 5cm. Ce n’est que rarement le cas.

En règle général, un tour de poitrail de 25 à 40cm correspond à une taille XS, 40 à 50 pour du S, 50 à 70 pour du M, 70 à 90 pour du L, et au delà, du XL.

A titre indicatif, un Yorkshire prendra du XS, un Jack Russel du S, un bouledogue du M, un berger Australien du L et un labrador du XL.

Cependant, ces tailles sont purement génériques et il ne faut pas hésiter à changer un modèle que vous pensez légèrement trop serré ou trop ample, aussi bien par question de confort que de sécurité.

3 Comments

  • Laura

    Reply Reply 11 avril 2016

    Bonjour j’ai un chiot bouledogue français il fait bientôt 2 kilos je voulais savoir quelle taille svp comme HARNAIS

    [Reply]

Leave A Response

* Denotes Required Field