Créez votre trousse de secours pour chien !

Trousse de secours pour chien

Savoir comment administrer les premiers secours à un chien peut faire la différence entre la survie ou la mort de votre chien en cas d’urgence. Dans tous les cas, vous aurez besoin de l’emmener chez le vétérinaire pour une urgence, mais avoir une trousse de secours pour chien avec vous est un excellent outil.

C’est peut-être cela qui vous donnera le temps nécessaire pour transporter votre chien malade ou blessé chez le vétérinaire. Bien entendu, tous les bobos ou maladies de votre chien ne nécessiteront pas une visite chez le vétérinaire. Même dans ce cas, la trousse de secours et votre connaissance des bons gestes pour traiter le chien seront toujours utiles.

En cas de situation grave, il faut savoir que toutes les blessures ou problèmes de santé ne se traitent pas de la même façon et que leur degré d’urgence n’est pas le même. La survie de votre chien pourrait dépendre de vous : si vous êtes capables d’informer le vétérinaire correctement, si vous savez comment différencier une blessure ou maladie qui peut attendre de celle qui ne peut pas, et si vous pouvez lui administrer les premiers secours.

Créez votre propre trousse de secours pour chien

Créer une trousse de secours pour chien est très simple. Tout d’abord, il vous faut une boîte solide et étanche de la taille d’une boîte à chaussure. Par exemple, une boîte en plastique type Tupperware. Écrivez sur toutes les faces de la boîte une indication comme « Trousse de secours du chien ». Vous devriez aussi avoir la liste des numéros d’urgence (vétérinaire, clinique ouverte 24h/24) dans la trousse, facile d’accès, en la collant au couvercle, par exemple.

Dans ou sur la boîte, ayez une petite fiche descriptive de votre chien : photo, nom, âge, poids, problèmes de santé connus. Si vous avez plusieurs chien, faites une petite fiche pour chacun d’entre eux.

Contenu de la trousse de secours pour chien idéale

Voici une liste des objets, produits et médicaments que votre trousse devrait contenir. Ces suggestions ne forment pas une liste exhaustive, n’hésitez pas à ajouter des éléments.

Objets et outils

  • Compte-goutte et seringue doseuse : pour doser et administrer certains médicaments
  • Bande de gaze : pour panser des blessures
  • Boules et disques de coton : pour nettoyer les blessures
  • Ciseaux à bout rond : pour couper les pansements, la gaze, le sparadrap
  • Thermomètre rectal pour chien : pour prendre la température du chien ou chiot
  • Loupe : pour chercher un petit corps étranger, etc.
  • Pince à épiler : pour retirer les petits corps étrangers comme une écharde
  • Coupe-ongle : idéalement, un pour chien et un pour humain
  • Crayon hémostatique : pour stopper les saignements des petites coupures
  • Bande de fixation non adhésive : pour maintenir les bandages en place
  • Bande de pansement élastique : pour panser les blessures
  • Gants en latex : pour éviter les contaminations
  • Serviettes essuie-main : pour nettoyer, se sécher les mains, etc.
  • Couvertures : plusieurs dans l’idéal, c’est un bon moyen de transporter le chien et prévient l’entrée en état de choc en cas de blessure
  • Muselière : même le chien le plus doux peut mordre en cas de douleur intense

Médicaments et produits

  • Charbon actif : en cas d’empoisonnement, à mélanger à de l’eau pour le faire ingérer par le chien
  • Cachets d’antihistaminiques : en cas de piqûre d’insecte et réaction allergique
  • Bétadine : pour nettoyer des plaies ouvertes
  • Crème de cortisone : en tant qu’anti-inflammatoire local
  • Eau oxygénée : elle a beaucoup d’utilisations, notamment pour provoquer les vomissements du chien
  • Kaolin : ingéré, il aide à soulager les diarrhées
  • Ampoules de sérum physiologique : pour nettoyer ou humidifier les yeux de votre chien, nettoyer une plaie… elles ont beaucoup d’applications
  • Crème antiseptique : pour soulager et protéger les plaies
  • Pepto-Bismol, Kaopectate ou Maalox : pour soulager les maux d’estomac légers
  • Vaseline : pour utiliser le thermomètre rectal, on peut aussi en administrer pour soulager la constipation (dose : 1/2 cuillère à café par 5kg)
  • Sirop d’ipeca : un vomitif (1 cuillère à café par 10 kg)
  • Spray désinfectant non piquant : pour le nettoyage des plaies

Reconnaître une urgence vétérinaire pour son chien

Cette liste non exhaustive contient des situations qui nécessitent l’intervention immédiate d’un vétérinaire.

  • Choc avec un véhicule
  • Pas de pouls
  • Des fractures
  • Des blessures ouvertes au niveau de l’abdomen ou de la poitrine
  • Saignement en « jet »
  • Saignement de la bouche ou du nez
  • Abdomen tendu et gonflé
  • Vomissements répétés
  • Gencives pâles
  • Diarrhée depuis plus de 18 heures
  • Tremblements musculaires
  • Difficultés à respirer ou avaler
  • Refus de manger durant plus de 48 heures
  • Désorientation ou crise d’épilepsie
  • Parties du corps anormalement gonflées (en particulier si le gonflement est rapide, soudain et dur)

Dans toute situation d’urgence, gardez votre calme et emmenez votre chien chez le vétérinaire aussi vite que possible. Avant de partir, prenez le temps de téléphoner au vétérinaire pour vous assurer qu’on pourra vous recevoir et pour avertir de votre venue.

Si votre vétérinaire habituel n’est pas ouvert, téléphonez à la clinique d’urgence vétérinaire la plus proche : c’est tout l’intérêt d’avoir ces numéros sous la main en cas d’urgence, ne négligez pas d’en faire la liste dès maintenant ! Assurez-vous également que ses vaccins pour chien soient à jour.

Leave A Response

* Denotes Required Field


Notice: Undefined variable: counter in /homepages/44/d377524207/htdocs/www/commentdressersonchien/wp-content/themes/optimizePressTheme/lib/widgets/op_TabbedBlogInfoWidget.php on line 83

Notice: Undefined variable: counter in /homepages/44/d377524207/htdocs/www/commentdressersonchien/wp-content/themes/optimizePressTheme/lib/widgets/op_TabbedBlogInfoWidget.php on line 85